Comment choisir son coach?

Publié par francesca.lachance@coachcertifiee.com le

Question plus que légitime en ces temps où cette profession prend une ampleur fulgurante sans toutefois être encore suffisamment réglementée. Heureusement, de plus en plus de gens sont alertes et prennent des mesures pour s’assurer de la qualité de professionnel-le en qui ils investiront leur confiance. Enfin le coaching commence à gagner en reconnaissance au Québec, entre autres grâce à des formateurs consciencieux ainsi qu’à des fédérations posant les balises. Mais quelles sont-elles justement?

L’International Coach Federation (ICF) stipule que le coach est soumis à un code déontologique et éthique. Tout coach se disant professionnel est donc tenu de l’honorer. Le processus de coaching se fait à l’intérieur d’un cadre contractuel, lequel est un partenariat entre le coach et le coaché. Ils déterminent ensemble l’objectif du processus, ainsi que les balises du cadre.

Le coach doit être en mesure de :

  • Découvrir et clarifier ce que le client souhaite accomplir
  • Il doit aider le client à définir ses motivations, ses stratégies et ses compétences
  • Dévoiler au client l’ensemble des options qui s’offrent à lui
  • Confronter le client à ses engagements ou à sa problématique si cela peut le faire progresser

Code de déontologie de l’international Coach Federation http://icfquebec.org/img/client/page_web/pdf/code-de-deontologie.pdf

Le coaching étant un processus d’accompagnement à travers lequel nous cherchons à amener le client à découvrir ses propres ressources et solutions, le coach devrait donc s’abstenir de donner des conseils. Le but du coach n’est autre que celui de voir son client développer son autonomie et sa responsabilisation à atteindre ses objectifs.

Parmi les points importants à vérifier, il importe de savoir si ledit coach a bel et bien terminé une formation reconnue dont il est certifié et non pas seulement avoir suivi une formation en ligne d’un week-end par exemple. Car oui, ça existe, c’est plus fréquent qu’on ne le pense et il y a des risques! Le coaching est beaucoup plus rigoureux que cela.

Un coach devrait également être en formation continue c’est-à-dire d’alimenter sa pratique par des formations complémentaires par exemples, des séminaires, des lectures connexes, des conférences en lien avec la pratique, etc.

Le recours à une supervision est également un indice du sérieux du professionnel.

Enfin, le coach pratique-t-il de manière régulière ou uniquement à temps perdu?

Par ailleurs, comme dans tout domaine, les diplômes à eux seuls ne peuvent garantir la qualité. Des habiletés relationnelles élevées sont indispensables. La posture de coach est donc primordiale et sans elle les techniques perdent nettement de leur valeur.

Ce que l’on appelle la posture de coach répond de ces critères :

  • Le non-jugement
  • La bienveillance
  • L’écoute active
  • L’authenticité
  • La neutralité

L’intelligence communicationnelle et relationnelle sont la base : clarté et honnêteté, empathie, ouverture d’esprit, neutralité, bienveillance. Si vous ne trouvez pas ces aptitudes chez votre coach, fuyez! Il devrait aussi avoir la capacité de décoder ce que révèle tant le verbal (les mots), le para-verbal (timbre, volume, vitesse, rythme de la voix), que le non-verbal (le langage du corps) de son client et de s’y adapter.

Il doit également avoir la capacité de gérer ses propres émotions face à la réalité de son client et de gérer son état, bien qu’il ne soit pas insensible aux souffrances que peut vivre ce dernier.

Un coach doit nous inspirer confiance, optimisme, positivisme ET réalisme.

Il peut être intéressant de connaître quelle est la démarche du coach en lien avec son propre cheminement personnel. Car oui, tout professionnel en relation d’aide a AUSSI besoin de poursuivre son propre développement personnel.

Si certains seront rassurés de savoir que le coach est issu du même milieu professionnel, croyant être ainsi mieux compris, il faut également être conscient du risque possible que le coach, sans mauvaise volonté toutefois, teinte son accompagnement de sa propre expérience du milieu, ainsi que de ses opinions.

Un coach N’EST PAS et N’A PAS à être le spécialiste de votre problématique et/ou de votre domaine puisqu’il n’est pas un conseiller. Il est le spécialiste du développement du potentiel humain.

D’autres seront influencés par l’âge du coach. Et s’il est vrai qu’en théorie, l’âge amène l’expérience et la sagesse, force est d’admettre que chez certaines personnes il amène plutôt le paternalisme et une certaine condescendance. De jeunes coachs peuvent avoir une belle fraîcheur en même temps qu’une grande profondeur et être tout à fait compétent.

Ce qui doit primer AVANT TOUT dans le choix d’un coach, après la confirmation d’une certification, c’est la confiance et le bien-être que nous ressentons en sa présence. Est-ce qu’on se sent écouté, reçu? M’accompagne-t-il à trouver ma propre réalité ou cherche-t-il à me transmettre la sienne? Me propose-t-il un travail d’équipe ou se positionne-t-il comme celui qui a la solution?

Toutes questions en lien avec le processus devraient être élucidées à travers un entretien préliminaire, lequel permet de déterminer du  même coup si le coaching est bel et bien le bon choix pour vous, et vous donnera également l’opportunité de vérifier à travers ce premier contact si vous êtes à l’aise avec ce professionnel ou pas. Certains chargent cette première rencontre de 30-40 minutes, d’autres non. Il devrait vous être demandé quelles sont vos attentes du coaching. Le coach devrait aussi bien différencier les rôles et responsabilités de chacun. Car si le coach est responsable du processus, le coaché lui, est responsable du résultat, lequel est directement influencé par sa propre implication dans son processus.

Le coaching est une démarche d’autonomisation et elle se déroule de manière parallèle c’est-à-dire que coach et coaché sont au même niveau et font un travail d’équipe. L’un ne devrait jamais sembler supérieur et l’autre inférieur.

Et non, le coach n’est PAS un superhéros et n’a PAS de super pouvoirs.

Il vous aide à trouver VOS solutions, en VOUS et à les actualiser!

À lire aussi : Ce qu’est le coaching et ce qu’il n’est pas  http://coachcertifiee.com/ce-quest-le-coaching-et-ce-quil-nest-pas/

Francesca Lachance, coach certifiée en Neuro-Activ coaching, membre ICF, Montréal

 

Catégories : Coaching

francesca.lachance@coachcertifiee.com

Je suis coach certifiée en développement personnel. Voici mes services: Consultations individuelles, couple, ou familles Ateliers et formations Accompagnement aux organisations Duo coaching et massothérapie Moments découvertes gratuit! Au plaisir!